Q/R

Questions/Réponses les plus courantes

Qu’est-ce que le reiki ?

Le reiki est tout d’abord une énergie universelle de vie qui est appelée et transmise par imposition des mains. Il ne s’agit pas de l’énergie personnelle du praticien. Le reiki travaille conformément à la volonté du receveur et l’accompagne dans son procès de transformation ou de guérison. Elle  fut découverte et transmise tout d’abord au japon à la fin du 19ème par le Dr Mikao Usui et porte toujours le nom qu’il lui a donné. Par extension l’utilisation, la pratique et les séances appelant l’énergie reiki portent également son nom.

Le reiki est une énergie fabuleuse, apte à accompagner à bien des niveaux. Elle peut permettre le bien être et la relaxation et fait ainsi son entrée dans les centres de SPA. Elle accompagne les thérapies médicales lourdes faisant son entrée dans certains hôpitaux avant-gardistes pour aider les patients à supporter des traitements tel la chimiothérapie. Elle agit à tous niveaux et a des effets sur le mental et les émotions. Elle apporte aide dans les états dépressifs. Elle peut, et c’est ce en quoi je l’utilise le plus, nous libérer de nos blocages et blessures émotionnels y compris karmiques et nous accompagner sur la voie du changement.

Pour l’initié et le praticien, le reiki est tout simplement un moyen de cheminer vers soi car on peut tout autant l’appeler pour se guérir que pour se comprendre. En l’appelant à soi, peu à peu on  découvre ce que l’on est, ce à quoi on aspire, on gagne en confiance, en cohérence, en clarté dans son chemin de vie.

Comment se déroule un soin énergétique ?

Le receveur est allongé sur une table de massage (avec coussin et plaid si besoin). Il peut se détendre, fermer les yeux en écoutant de la musique douce pendant que je travaille. Seules les chaussures sont retirées. Je touche très peu le corps travaillant plutôt en mouvement et à une certaine distance.

Comment une énergie peut-elle agir sur moi ?

En réalité, nous ne sommes pas uniquement composés d’un corps physique, nous avons également une dimension énergétique et invisible très importante composée d’un système énergétique complexe (chakras, méridiens, nadis entre autres) et de corps dits subtils ou de lumière. C’est d’ailleurs le cas de tout être vivant, comme les plantes ou les animaux. Cette dimension énergétique a une influence primordiale sur le fonctionnement du corps physique mais aussi sur notre dimension mentale, émotionnelle et spirituelle. Tout est toujours lié. Les soins énergétiques permettent donc une intervention à tout niveau. Lorsque le patient décide de prendre sa vie et sa guérison en main, le praticien va l’y aider en rééquilibrant son énergie personnelle, en libérant les blocages et en soignant les blessures car tout traumatisme est enregistré à un niveau ou un autre de notre conscience.

Y a-t’il des contrindications ?

Non aucune. Il est possible que sur un enfant très jeune où une personne âgée très affaiblie il soit nécessaire de faire un soin plus court. Ce n’est pas systématique et cela est découvert pendant la séance. Il n’est pas possible de recevoir trop d’énergie, car le flot s’arrête avant. Dans le cas de femme enceinte, le bébé ne reçoit pas d’énergie à moins d’en avoir besoin. Les deux êtres sont distincts.

Le reiki est-il remboursé par la sécurité sociale ?

Malheureusement pas encore en France alors que c’est le cas en Allemagne et en Suisse. Certaines mutuelles l’intègrent sous forme de forfait dans certains de leur contrats au même titre que l’ostéopathie par exemple. Demandez moi si vous avez besoin d’une facture.

Faut-il plusieurs séances et combien ?

Tout dépend de la nature du soin. Le plus souvent un ou deux soins suffisent pour que je puisse retirer un blocage. Par contre un accompagnement dans le changement qui consiste à agir de différentes manières sur différentes causes et problématiques sera bien entendu un accompagnement sur une durée plus longue.

Que se passe-t’il si j’arrête avant la fin des séances prévues ou que je ne reviens pas avant un long moment?

Tout dépend de ce qui aura été fait. Un soin sur des manques est définitif en lui même. Si le travail n’est pas fini les résultats seront moins importants ou flagrants. Si un travail sur une blessure a été commencé par contre il faut le poursuivre jusqu’au bout rapidement sinon l’amas d’énergie se reforme et tout est à recommencer.

Je suis cartésien, je viens pour voir mais faut-il y croire vraiment ?

L’important est de croire en votre capacité de guérison ou de changement et de vraiment vouloir ce changement car mon travail accompagne vos décisions et vos souhaits , il ne peut se faire sans votre accord profond. Il n’y a pas à croire au préalable à l’énergie et encore moins à une doctrine. Chacun explique l’existence des énergies comme il l’entend.

Est-ce un don ?

Toute personne peut apprendre à appeler et utiliser l’énergie reiki ou manipuler pour lui même sa propre énergie. Ensuite ce n’est qu’une question de travail et de persévérance pour s’améliorer, être un bon canal reiki et soigner en profondeur. Des dons personnels se révèlent souvent sur le chemin venant s’ajouter aux énergies utilisées et permettant peu à peu d’accompagner le patient par différents biais.

Contrairement aux idées reçues même le travail de magnétiseur peut s’apprendre et n’est pas un don en lui même mais un appel des bonnes énergies. Le savoir se transmet cependant souvent de génération en génération s’accompagnant de traditions et parfois même de prières. Je suis très heureuse d’avoir peu retrouver le savoir faire de barreuse de feu perdu avec mon arrière grand mère Maria même si j’ignore quel acte de foi elle pouvait y ajouter à cette époque.

J’ai déjà entendu le terme reiki en liaison avec une secte, que dites vous de cela ?

Les sectes utilisent souvent des connaissances, des ressentis ou des réalités énergétiques dans la spiritualité qu’elles mettent en avant. Le reiki fut malheureusement également utilisé par l’une d’elles en effet. Mais il est assez simple de reconnaitre une dérive sectaire : il y a toujours un culte d’une personne et d’une personne vivante. Le dirigeant d’une secte se croit différent. Il croit avoir un pouvoir et un droit divin hors norme et il est suivi par des personnes qui voient cela en lui également et lui cèdent leur propre pouvoir.
Dans le reiki il n’y a rien de cela. Il y a certes un hommage aux premiers maitres à l’avoir transmis, on n’oublie pas leur nom et travail dans la tradition transmise aux étudiants mais ce n’est pas un culte. Dans leur cheminement les maitres reiki vont se mettre au service de la vie, des autres, du divin selon leur foi et non demander aux autres d’être à leur service ni d’adhérer à leur foi.