Problématiques émotionnelles

Le terme émotionnel est ici un terme large qui englobe le mental et l’interpersonnel car tout deux tirent leur racines dans des émotions.

Les blessures émotionnelles sont des concentrations d’énergies qui se sont créées lors d’un événement blessant et qui perdurent dans le temps, se renforçant des nouvelles expériences et résonnant émotionnellement ou mentalement  dans notre quotidien sans que l’on puisse forcément faire le lien consciemment.

Dans la structure même de cette concentration d’énergie il y a comme un ADN identitaire qui indique la nature de la blessure : d’un côté ce qui était important et fut impossible et de l’autre : un responsable au sens large dont voici quelques exemples courants : un groupe social, religieux, familial, l’état, la loi, dieu, la chance ou soi même.

Les blessures émotionnelles créent également des blocages : on aimerait bien être, faire ou dire quelque chose mais on n’y arrive pas. Un travail complet demande un nombre suffisant de séances pour retirer le blocage et la blessure. Mais il est également possible de ne retirer que la blessure et laisser le temps graduellement dissoudre ses effets.

Apaisement d’une blessure émotionnelle connue :

Peut-être que par votre travail personnel d’écoute de vous même  ou un travail avec un autre thérapeute tel un psychologue, avez vous pu identifier une telle blessure. Je vous propose de vous accompagner dans votre processus de guérison en travaillant sur cette concentration pour la dissoudre et permettre à votre énergie de retrouver sa place et sa libre circulation.

Il n’est pas rare également lorsqu’une personne a déjà travaillé sur soi et conscientisé une blessure qu’elle sente qu’il reste un blocage pour pouvoir vraiment guérir. Cette impression, toujours vraie,  est alors un vrai indicateur pour débuter le travail d’accompagnement qui commencera alors plutôt par un travail court (1 à 2 séance) sur ce blocage.

Lorsqu’une blessure est vraiment très récente, telle par exemple une séparation amoureuse, l’amas d’énergie en formation ne s’est pas encore vraiment ni stabilisé ni formé mais il résonne vraiment énormément et de façon totalement consciente. Dans ce cas un soin énergétique ne peut malheureusement qu’apporter un peu de bien être et de réconfort passager. Peut-être réussirez-vous à la vaincre et dans ce cas cette blessure disparaitra au lieu de se renforcer à un niveau plus profond. C’est ce qu’il se passe , toujours dans l’exemple d’une séparation amoureuse, si vous réussissez à faire naitre une nouvelle et belle relation. Dans le cas contraire nous pourrons plus tard intervenir d’un point de vue énergétique afin de ne pas aboutir à la certitude que l’amour est impossible.

Les blessures fondamentales :

Les blessures inconscientes sont souvent karmiques, c’est à dire issues de vies antérieures dont le souvenir reste en nous à un niveau bien plus profond de notre être. La plus importante d’entre elle, qui nous suit de vie en vie jusqu’à ce que nous réussissions à la transcender est nommée blessure fondamentale. Sa nature est toujours l’une des suivantes  : blessure de Trahison, de Rejet, d’Abandon, d’Humiliation ou d’Injustice (d’où l’acronyme mnémotechnique de T.R.A.H.I). Énergétiquement, la concentration d’énergie de cette blessure est gigantesque et elles se répercute par des blocages de diverses natures dans chacun de nos chakra majeurs et ainsi dans tous les aspects de notre vie.

Pour transcender notre blessure fondamentale il est tout d’abord important de l’identifier et aussi incroyable que cela puisse paraitre pour quelque chose d’aussi important : ce n’est pas toujours évident. Puis de la reconnaitre quand elle se manifeste pour ce qu’elle est : une part de nous qui nous crie sa souffrance et non l’expression de la vérité. Ainsi par exemple si une voix ou une émotion nous dit que le monde est injuste  : c’est peut-être l’expression d’une blessure.  Pas si évident que cela de s’en convaincre lorsque tout semble corroborer une vérité n’est-ce pas ? Il y a tout un travail à faire pour se rendre compte que l’on se pose soi même en victime dans de très nombreuses situations.   Ensuite pour transcender sa blessure il faut trouver de quelle façon l’on peut soit, se positionner dans le monde, y exprimant et réalisant ainsi ce qui nous parait important. Pour quelqu’un ayant une blessure d’injustice cela peut être de toujours chercher soi même à être juste. Pour quelqu’un en blessure de rejet , il peut s’agir de travailler l’accueil, etc.

D’un point de vue énergétique, le travail que je propose est celui de libérer les chakras des répercussions de cette blessure. Un travail important mais qui vous laissera libre de suivre les séances à votre rythme, là où un travail sur la concentration d’énergie demanderait un suivi et une fréquence trop couteuse ou contraignante. Cela me parait juste.

Travail sur des émotions à l’origine incompréhensible :

C’est le cas par exemple des phobies sociales. Votre travail consistera à bien écouter votre peur, ce qui déclenche précisément les crises. Avec ces indications je pourrais trouver et agir sur les causes très anciennes. Il s’agit le plus souvent de causes karmiques issues de vies antérieures rendant donc normal le fait de ne pas les comprendre puisque ce n’est pas cohérent avec votre vie actuelle.